Tout sur Pinter

Dans cette étude ouverte, internationale (61 centres dans 11 pays), contrôlée, de phase III, 372 patients présentant une récidive (après l'échec d'au moins 1 traitement systémique) d'un lymphome T cutané de type mycosis fongoïde ou syndrome de Sézary ont été randomisés vers un traitement par mogamulizumab, 1 mg/kg IV par semaine pendant les 28 premiers jours, puis toutes les 2 semaines (186 patients) ou par vorinostat, 400 mg par jour (186 patients).