Tout sur PARP

Echos de l'ESMO 2019

L'édition 2019 du congrès de l'European Society of Medical Oncology (ESMO) a été particulièrement riche en résultats ayant vocation à changer les pratiques. Certains affirment même que la réunion annuelle de l'ASCO, tenant historique du titre de principal congrès en oncologie, aurait du souci à se faire.

Le véliparib ajouté au carboplatine/paclitaxel allonge la survie sans progression chez les femmes atteintes d'un cancer du sein Her2-négatif avec une mutation du gène BRCA

Dans une étude de phase III comparant l'inhibiteur de PARP véliparib, ajouté au schéma carboplatine/paclitaxel, à un placebo, ajouté au schéma carboplatine/paclitaxel, dans le traitement d'un cancer du sein Her2-négatif de stade avancé, avec mutation du gène BRCA, le bras contenant le véliparib a enregistré une amélioration significative de la survie sans progression. Ce bénéfice s'est révélé durable par rapport aux témoins, 26 % des patientes du groupe véliparib ne connaissant pas de progression à trois ans, contre 11 % des patientes sous placebo.

Agenda :