Tout sur OS

La thérapie anti-PD-1 est testée comme traitement de 1re ligne pour le cancer du nasopharynx (NPC) récidivant et/ou métastasé, comme l'attestent deux abstracts (1,2). Jusqu'à la réunion de l'ASCO en 2021, le traitement standard pour ce type de carcinome était une combinaison de cisplatine (Cis) et de gemcitabine (Gem) toutes les trois semaines, avec une différence cliniquement significative en termes d'OS (p=0,0025) par rapport au traitement par fluorouracil + cisplatine (2). Le Dr Jean-Pascal Machiels (Institut Roi Albert II, UCL, Bruxelles) nous en dit plus.

L'analyse finale de l'étude randomisée de phase III, LYSA AHL2011, à laquelle a pris part la Belgique, a montré que les patients porteurs d'un lymphome de Hodgkin à un stade avancé ayant un PET-scan négatif après 2 BEACOPP escaladé (PET2 -) pouvaient être placés sous ABVD (4 cycles) sans que cela n'altère le niveau de contrôle par rapport au traitement classique par 6 BEACOPP escaladé.

Chez les patients atteints d'un carcinome épidermoïde de l'oesophage thoracique, localement avancé (ESSC), le traitement néoadjuvant suivi d'une chirurgie est la prise en charge la plus fréquemment proposée. Or, les résultats des études randomisées sont contradictoires. La stratégie à adopter est toujours en cours d'évaluation dans les études. La présente étude évalue l'effet du traitement néoadjuvant sur la phase postopératoire, la survie sans récidive (DFS) et la survie globale (OS).