Tout sur Michael Stahl

Une association composée de chimiothérapie préopératoire et de radiothérapie s'avère plus efficace que la chimiothérapie seule dans le traitement chirurgical de l'adénocarcinome localement avancé de la jonction gastro-oesophagienne. Chez les patients en bon état de santé général, il est donc préférable d'administrer une radiothérapie préopératoire en sus de la chimiothérapie, ce qui réduit le risque de progression locale et améliore également la survie.