Tout sur Mayer

Il a déjà été suffisamment démontré que l'ajout de palbociclib à l'endocrinothérapie améliorait la survie sans progression dans le cancer du sein métastatique de type HER2-négatif et à récepteurs hormonaux positifs. C'est pourquoi cette étude ouverte, multicentrique et randomisée de phase III évalue la pertinence d'ajouter du palbociclib dès le stade II-III d'un cancer du sein de type HER2-négatif et à récepteurs hormonaux positifs.