Tout sur mastectomie

Une équipe pluridisciplinaire a développé un outil pratique, récemment publié dans The Lancet Oncology (1), qui reprend des conseils détaillés à l'attention des cliniciens, pour leur permettre de vaincre les obstacles cliniques et techniques après un traitement systémique primaire (PST) d'un cancer du sein. Le Pr Philip Poortmans (radiothérapeute-oncologue, GZA/UA/Iridium Netwerk), un des initiateurs de ce projet, souligne l'utilité de cet outil pour les patientes chez qui une chirurgie mammaire conservatrice paraît initialement " borderline ".

Chaque année, un peu moins de 11.000 nouveaux cas de cancer du sein sont diagnostiqués en Belgique. Si une petite majorité subit une opération d'épargne mammaire, les autres doivent se résigner à une mastectomie. Heureusement, il existe désormais des options individualisées qui concernent la reconstruction mammaire, déclare le chirurgien plastique Steven Colpaert (AZ Monica, Anvers).

Il va de soi que le cancer du sein peut avoir des répercussions psychologiques immenses chez les patientes. Après le traitement, elles doivent en effet trouver un moyen d'accepter leur nouveau corps. La psycho-oncologue Sarah Hauspie (AZ Maria Middelares, Gand) nous en dit plus.