Tout sur mastectomie

Chaque année, un peu moins de 11.000 nouveaux cas de cancer du sein sont diagnostiqués en Belgique. Si une petite majorité subit une opération d'épargne mammaire, les autres doivent se résigner à une mastectomie. Heureusement, il existe désormais des options individualisées qui concernent la reconstruction mammaire, déclare le chirurgien plastique Steven Colpaert (AZ Monica, Anvers).

Il va de soi que le cancer du sein peut avoir des répercussions psychologiques immenses chez les patientes. Après le traitement, elles doivent en effet trouver un moyen d'accepter leur nouveau corps. La psycho-oncologue Sarah Hauspie (AZ Maria Middelares, Gand) nous en dit plus.