Tout sur Marion van Mackelenbergh

Une méta-analyse sur données individuelles, dont les résultats ont été détaillés par Marion van Mackelenbergh, a été menée afin de déterminer l'effet sur la survie de la capécitabine en tant que part du traitement néo-adjuvant/adjuvant de patientes enrôlées dans 12 essais contrôlés randomisés. Cette méta-analyse, dont le critère d'évaluation principal était la survie sans maladie (DSF), a concerné 15.457 patientes (dont 7.983 ayant reçu de la capécitabine) et 4.097 événements d'intérêt. Il s'agissait de traitement adjuvant dans 81,6% des cas.