Tout sur K.

Dans cette étude multicentrique, 345 patientes connaissant une récidive d'un cancer de l'ovaire ont été traitées par l'association carboplatine-doxorubicine liposomale pégylée-bévacizumab (= le groupe expérimental) et 337 ont été traitées par le schéma classique carboplatine-gemcitabine-bévacizumab (= le groupe de référence). Le traitement était administré jusqu'à progression de la maladie ou toxicité inacceptable.