Tout sur Italie

La lutte contre le coronavirus pourrait marquer un tournant dans la prééminence, habituellement acceptée, du couple Europe/USA sur le monde. La guerre technologique dans la lutte contre la pandémie vient d'être gagnée par une partie de l'Asie et cette victoire aura des retentissements à tous les niveaux tant économiques, scientifiques que culturels.

Une étude a examiné si le tréosulfan combiné à la fludarabine n'est pas meilleur que le busulfan combiné à la fludarabine comme traitement préparatoire à une allogreffe de cellules souches hématopoïétiques (HSCT) chez les patients âgés atteints d'une leucémie aiguë myéloïde ou d'un syndrome myélodysplasique.

L'étude européenne MyPeBS (My Personal Breast Cancer Screening) a été lancée fin de l'année dernière en Belgique. Cette étude doit évaluer une nouvelle stratégie de dépistage du cancer du sein, partant du risque individuel que présente chaque femme. L'institut Jules Bordet assure la coordination des partenaires de recherche belges.

Les femmes (plus) jeunes présentant un cancer de l'ovaire ou une mutation de BRCA1 sans cancer sont plus susceptibles de présenter un microbiote cervico-vaginal caractérisé par une proportion de valeur inférieure (type communautaire O) par rapport à supérieure (type communautaire L) d'espèces de Lactobacillus. Une proportion élevée d'espèces de lactobacillus est associée à un pH vaginal protecteur faible.

LLC RESONATE-2 est une étude internationale randomisée de phase III incluant des sujets de plus de 65 ans avec leucémie lymphoïde chronique (LLC) sans délétion 17 p. Ils ont, selon la randomisation, ont été traités en 1re ligne soit par chlorambucil (CHL) en monothérapie, à raison de 0,5 à 0,8 mg/kg jusqu'à un maximum de 12 cycles de 28 jours, soit par ibrutinib (IBR) en prise unique de 420 mg/j en continu jusqu'à progression ou toxicité inacceptable.

LLC L'essai randomisé contrôlé multicentrique international de phase III ASCEND a testé les mérites d'une monothérapie par acalabrutinib (ACA), un nouvel inhibiteur sélectif puissant de la tyrosine kinase de Bruton (BTK). Il porte sur 155 sujets atteints de leucémie lymphoïde chronique (LLC) en rechute ou réfractaire.

Après une courte hibernation, les écrans bleus des grands congrès internationaux et belges se sont rallumés, de quoi faire carton plein d'informations fraîches et inédites pour ce numéro d'avril. Nous irons ainsi à Barcelone pour Le rendez-vous de l'urologie européenne où la testostérone reprend vigueur dans le cancer de la prostate, belle controverse en perspective. Plus proche de nous, les congrès des sociétés belges de gastro-entérologie et d'oncologie médicale nous rassurent sur la pérennité de la recherche made in Belgium.