Tout sur IRR

Malgré qu'ils aient des taux de cancers similaires à ceux de la population générale, les patients souffrant d'une maladie mentale sévère ont cependant une mortalité plus élevée. Cela s'expliquerait en grande partie par des attitudes différentes en matière de dépistage.

Les données récoltées sur une vaste compilation de patients mettent en évidence une moindre incidence de tumeurs malignes lors de la prise au long cours de warfarine. La warfarine peut donc être considérée comme un facteur préventif anti cancéreux potentiel.