Tout sur IQR

Dans cette étude randomisée, contrôlée, ouverte, de phase 3, conduite dans 117 hôpitaux de Suisse et du Royaume-Uni, 2 013 patients souffrant d'un cancer prostatique métastasé nouvellement diagnostiqué, recevant un traitement standard classique par antiandrogènes, associés ou non à du docétaxel, ont été randomisés en 2 groupes : 1 032 patients ont été traités par radiothérapie, tandis que 1 029 autres patients servaient de groupe contrôle.