Tout sur Immunothérapie

Les traitements combinés impliquant un inhibiteur du checkpoint associé soit à un inhibiteur du facteur de croissance de l'endothélium vasculaire (IO-VEGF), soit à un inhibiteur du CTLA-4 sont devenus la nouvelle norme dans le cadre du traitement de 1re ligne du carcinome à cellules claires du rein à risque intermédiaire et élevé. Ceci se base sur les études Keynote 426 et Checkmate 214, qui ont toutes les deux indiqué un avantage en termes de survie. Explications du Pr Bex (Londres, UK).

La chimiothérapie néoadjuvante constitue, pour le moment, le traitement standard pour les patients souffrant d'un cancer vésical avec envahissement musculaire qui subissent une cystectomie, bien que l'avantage de ce traitement, en termes de survie, n'atteigne que 5-13 %, ce que beaucoup considèrent comme limité, comme l'a déclaré d'emblée le Dr Powles.