Tout sur Hopkins

Après une chimioradiothérapie (CRT) concomitante, l'envahissement lymphatique avait disparu chez 80 % des patients atteints d'un carcinome épidermoïde de la tête et du cou localement avancé. Mais comment sélectionner les patients nécessitant encore une ablation des ganglions lymphatiques ? L'étude ECLYPS1 apporte la réponse.