Tout sur HCC

L'Union Européenne a récemment approuvé une nouvelle indication pour l'atézolizumab, un anticorps anti-PDL-1 (Tecentriq), à savoir le traitement des patients adultes atteints d'un carcinome hépatocellulaire (HCC) avancé ou non résécable qui n'ont reçu aucune thérapie systémique antérieure. Cette nouvelle option thérapeutique pour le traitement du HCC est remboursée en Belgique également.

CARCINOME HÉPATOCELLULAIRE En 2019, de nouvelles étapes importantes ont été franchies dans le domaine du dépistage et du traitement du cancer primitif du foie. Nous avons demandé au Pr Hans Van Vlierberghe, chef du service Maladies gastro-intestinales et hépatiques à l'UZ Gent, de nous donner un aperçu des évolutions les plus marquantes.

Une étude récente a montré que le carcinome hépatocellulaire (HCC) associé à une stéatose hépatique non alcoolique était associé à une morbidité chirurgicale plus élevée et à une insuffisance hépatique post-résection, mais que la survie à long terme était meilleure que dans les étiologies de stéatose hépatique non alcoolique.

L'utilisation régulière et à long terme d'aspirine est associée à une réduction liée à la dose du risque de HCC, qui se manifeste après cinq ans ou plus d'utilisation. Des associations similaires n'ont pas été trouvées avec les autres AINS.