Tout sur ESTRO

Le Prof. Gert De Meerleer (service de radiothérapie-oncologie, UZ Leuven) a commenté les directives soutenues par l'ESTRO en ce qui concerne la radiothérapie en ces temps de coronavirus. Pour le cancer de la prostate à faible risque, le suivi actif est bien entendu à privilégier.

Dans le monde, environ 200.000 cas des cancers du corps de l'utérus apparaissent chaque année. L'ESMO (European Society of Medical Oncology, l'ESGO (European Society of Gynaecological Oncology et l'ESTRO (European SocieTy for Radiotherapy and Oncology) viennent de publier conjointement de nouvelles recommandations pour leur prise en charge.