Tout sur ENESTop

Les données actualisées provenant de deux essais cliniques - ENESTfreedom et ENESTop - démontrent qu'environ la moitié des patients adultes atteints de CML Ph+ en phase chronique, ont pu maintenir une rémission sans traitement après arrêt du nilotinib. Que le nilotinib ait été donné en première ligne ou après l'imatinib.