Tout sur diffus

DLBLC Jusqu'à 40% des lymphomes diffus à grandes cellules B (DLBCL) traités par R-CHOP deviennent réfractaires ou rechutent. Il est donc logique de penser qu'un traitement d'entretien pourrait diminuer ce risque.