Tout sur CPS

CANCER TÊTE ET COU De nombreuses études ont démontré que les inhibiteurs du checkpoint PD-L1 allongent la survie globale (OS) et la survie sans progression (PFS). Christel Fontaine, oncologue médicale à l'UZ Brussel, a expliqué en quoi le pembrolizumab représente un atout thérapeutique en cas de tumeurs récidivantes et métastatiques " tête et cou ".