Tout sur chirurgie

Les 11 et 12 mars 2022, la 9e conférence belge multidisciplinaire sur les cancers urologiques a eu lieu au centre de congrès du Dolce La Hulpe. L'évènement affichait un programme international, mais nous avons décidé de mettre en avant une contribution belge dans ce BOhN.

Dans le dernier numéro du BOhN, nous avons amplement abordé diverses présentations du San Antonio Breast Cancer Symposium annuel, et plus particulièrement les tumeurs hormonosensibles. Nous poursuivons dans ce numéro et revenons également sur la réunion post-San Antonio, un événement annuel organisé le dernier samedi de janvier par l'Institut Jules Bordet, en collaboration avec la BSMO. Cette année encore, une réunion virtuelle a été modérée par la Pr Martine Piccart (Institut Bordet) et la Pr Hannelore Denys (UZ Gent).

Le 30 septembre 2021, le Belgian Multidisciplinary meeting on Urological Cancers (BMUC) organisait un Post Conference Meeting national afin de présenter quelques temps forts des congrès ASCO, EAU, ESMO et ESTRO de cette année. Le congrès était présidé par les Prs Wouter Everaerts et Sylvie Rottey, et résumé par un panel d'experts. Le congrès se déroulait à Bruxelles et pouvait également être suivi en streaming.

Une équipe pluridisciplinaire a développé un outil pratique, récemment publié dans The Lancet Oncology (1), qui reprend des conseils détaillés à l'attention des cliniciens, pour leur permettre de vaincre les obstacles cliniques et techniques après un traitement systémique primaire (PST) d'un cancer du sein. Le Pr Philip Poortmans (radiothérapeute-oncologue, GZA/UA/Iridium Netwerk), un des initiateurs de ce projet, souligne l'utilité de cet outil pour les patientes chez qui une chirurgie mammaire conservatrice paraît initialement " borderline ".

Le Prix Elaut 2021 s'est tenu virtuellement le samedi 23 janvier dans les studios de Roularta HealthCare. Cette réunion annuelle, organisée par la Société belge d'Urologie (SBU), offre aux jeunes collègues et futurs urologues l'occasion de présenter leurs travaux et d'échanger des connaissances scientifiques avec des spécialistes expérimentés.

L'objectif de la chirurgie en cas de cancer du poumon (LC) est une résection complète de la tumeur (R0). Une vaste base de données de l'IASLC portant sur 14 712 patients ayant un statut R complet et des données de survie a été réanalysée selon les critères standardisés de l'IASLC (1). Présentation par le Pr Paul Van Schil (UZ Antwerpen).

La prise en charge thérapeutique en 1re intention des NSCLC avec atteinte des ganglions (N2) médiastinaux homolatéraux ou sous-carénaires reste sujette à discussion. Trois spécialistes donnent leur avis: un chirurgien, un radiothérapeute et un oncologue.