Tout sur cancer colorectal

Le 24 mars dernier, Roularta Healthcare a accueilli le Belgian Group of Digestive Oncologists (BGDO). Les temps forts du symposium post-ASCO GI et de la conférence ENETS 2021 figuraient à l'ordre du jour.

Le Pr Chris Verslype (UZ Leuven) a modéré cette discussion d'experts consacrée aux nouvelles découvertes en matière de diagnostic et de traitement des tumeurs neuroendocrines (NET).

ersonne ne remettra en question le fait que l'incontinence fécale peut avoir des répercussions immenses sur la qualité de vie. Beaucoup de personnes y sont confrontées après le traitement d'un carcinome rectal, sans toutefois oser en parler. Il revient dès lors au médecin traitant d'interroger activement le patient et de discuter des possibilités de traitement. Entretien avec le Pr Heiko De Schepper (UZA), proctologue.

CANCER COLORECTAL En bonne logique, la prévention des adénomes colorectaux semble susceptible de prévenir le cancer colorectal. Des essais précliniques et cliniques de petite envergure ont suggéré un effet antinéoplasique de l'épigallocatéchingallate (EGCG), un composant majeur du thé vert, sur le gros intestin.

Les personnes atteintes d'un cancer du côlon de stade III qui mangent régulièrement des noix présentent un risque significativement plus faible de récidive et de mortalité que celles qui n'en consomment pas.