Tout sur Bruxelles

L'étude américaine NLST et l'étude néerlandaise Nelson ont rapporté un effet bénéfique du dépistage du cancer pulmonaire au moyen d'un CT scan à faible dose (LDCT) par rapport à la radiographie thoracique, dans une population à haut risque. La Pr Sebahat Ocak (UCLouvain, Bruxelles) nous en dit plus.

Chez les patients souffrant d'un NSCLC, la valeur prédictive de l'hétérogénéité de PD-L1 a été évaluée avant traitement par inhibiteurs du point de contrôle immunitaire (ICI). PD-L1 était significativement associé aux sites de biopsie (p = 0,004), comme l'explique la Dr Myriam Remmelink (ULB Erasme, Bruxelles).

Depuis 2013, l'entreprise belge DoseVue S.A., spin-off du Centre d'étude de l'Énergie Nucléaire (SCK-CEN), développe des technologies et appareils avancés qui mesurent en temps réel et avec précision les doses d'irradiation in vivo. Avec le lancement de DoseWire cette année, il est possible de déterminer rapidement, facilement et avec une grande précision la dose d'irradiation effectivement délivrée au niveau de la tumeur et des tissus environnants, grâce à une technologie en fibre de verre.