Tout sur August

Le suivi à long terme de l'étude de phase III CheckMate 214 a confirmé un bénéfice en termes de survie pour le traitement de première intention par le nivolumab / ipilimumab vs le sunitinib chez des patients atteints d'un carcinome rénal avancé (RCC). Aucun nouveau signal de toxicité n'a été observé.

Une réduction précoce de la dose de l'association adjuvante fluorouracile, épirubicine, cyclophosphamide et docétaxel (FEC-D, a un impact négatif sur les taux de survie. Cependant, les résultats n'ont pas été compromis par les réductions de dose survenues plus tard au cours du traitement.

Lorsqu'on examine les résultats à long terme d'une étude internationale multicentrique (99 centres en Europe), randomisée, en double aveugle, de phase 3, conduite pour évaluer l'utilisation d'ipilimumab après la résection complète d'un mélanome de stade III, on constate que les résultats obtenus après 5 ans sont toujours valables après un suivi de 7 ans. Pour cette analyse, on a pu consulter les données de 431 patients, randomisés dans 63 des 99 centres.