Tout sur Angiogenese

Un certain nombre d'études randomisées de phase III ont évalué les inhibiteurs de l'angiogenèse en traitement de 1re ligne du NSCLC métastatique avec mutation de l'EGFR. L'étude RELAY a évalué l'erlotinib plus le ramucirumab, l'étude NEJ026 a comparé un traitement combinant erlotinib et bévacizumab, vs l'erlotinib en monothérapie (1,2). Et la combinaison d'apatinib et de géfitinib comparée à une monothérapie par géfitinib a été évaluée dans l'étude ACTIVE (3). La Pr Lore Decoster (UZ Brussel) soulève le voile.