Tout sur Allemagne

La lutte contre le coronavirus pourrait marquer un tournant dans la prééminence, habituellement acceptée, du couple Europe/USA sur le monde. La guerre technologique dans la lutte contre la pandémie vient d'être gagnée par une partie de l'Asie et cette victoire aura des retentissements à tous les niveaux tant économiques, scientifiques que culturels.

La FDA vient de donner le feu vert pour la commercialisation de Demetra, le scanner cutané innovant de la société courtraisienne Barco, qui aide les dermatologues à détecter les tumeurs cutanées plus rapidement et plus efficacement. Après un projet pilote en Belgique et en Allemagne, l'appareil va être introduit dans plusieurs autres pays cette année, dont les États-Unis.

Une étude a examiné si le tréosulfan combiné à la fludarabine n'est pas meilleur que le busulfan combiné à la fludarabine comme traitement préparatoire à une allogreffe de cellules souches hématopoïétiques (HSCT) chez les patients âgés atteints d'une leucémie aiguë myéloïde ou d'un syndrome myélodysplasique.

Les femmes (plus) jeunes présentant un cancer de l'ovaire ou une mutation de BRCA1 sans cancer sont plus susceptibles de présenter un microbiote cervico-vaginal caractérisé par une proportion de valeur inférieure (type communautaire O) par rapport à supérieure (type communautaire L) d'espèces de Lactobacillus. Une proportion élevée d'espèces de lactobacillus est associée à un pH vaginal protecteur faible.

CANCER DU RECTUM Les patients atteints d'un cancer du rectum localement avancé sont plus susceptibles d'obtenir une réponse histologique complète s'ils reçoivent une chimioradiothérapie avant la chimiothérapie dans le cadre d'une TNT (Total Neoadjuvant Therapy). Telle est la principale conclusion d'un essai randomisé de phase 2 " Pick the Winner ", connu aussi sous son vocable scientifique de CAO/ARO/AIO-12, mené par des investigateurs allemands et comparant deux séquences de TNT basées sur l'oxaliplatine auprès de 300 patients.

L'étude COMBI-AD vient très probablement de marquer un tournant dans l'histoire de la prise en charge du mélanome métastasé. Les résultats obtenus dépassent, de l'avis même des investigateurs, leurs espérances.

Julián Ríos Cantú est étudiant à l'Institut de technologie et d'études supérieures de Monterrey au Mexique. Il n'a que 18 ans et son nom est désormais connu de la planète entière en raison de son invention : un soutien-gorge vanté par la presse internationale qui l'a qualifié d'" invention révolutionnaire " car il serait capable de déceler le cancer du sein.