Tout sur ALDH

Une consommation excessive d'alcool peut endommager de manière irréversible l'ADN des cellules souches hématopoïétiques et favoriser ainsi l'apparition de tumeurs malignes. Le coupable est un composé chimique appelé acétaldéhyde, un métabolite endogène et dérivé de l'alcool.