Tout sur ADNtc

Le risque de récidive est particulièrement élevé chez les femmes ayant un cancer du sein triple négatif et qui conservent une maladie résiduelle après chimiothérapie néo-adjuvante. Selon des données présentées lors du SABCS 2019, la recherche d'ADNtc ou ADN tumoral circulant (marqueur d'une maladie résiduelle) peut aider à prédire ce risque de récidive.