Tout sur AAP

Les résultats de l'étude LATITUDE ont permis l'autorisation d'utilisation de l'acétate d'abiratérone associé à la prednisone/prednisone (AAP) pour le traitement des cancers de prostate métastatiques, hormonosensibles et à haut risque nouvellement diagnostiqués. Cependant, des résultats de STAMPEDE suggéraient que ce traitement donnait sensiblement les mêmes avantages chez les patients M0 et M1.