Tout sur A. C.

Il a déjà été suffisamment démontré que l'ajout de palbociclib à l'endocrinothérapie améliorait la survie sans progression dans le cancer du sein métastatique de type HER2-négatif et à récepteurs hormonaux positifs. C'est pourquoi cette étude ouverte, multicentrique et randomisée de phase III évalue la pertinence d'ajouter du palbociclib dès le stade II-III d'un cancer du sein de type HER2-négatif et à récepteurs hormonaux positifs.

Cette méta-analyse a examiné dans sept publications les résultats d'études comparatives entre la radiothérapie et la résection chirurgicale avec préservation de l'organe, avec ou sans ablation des ganglions lymphatiques : la survie à cinq ans spécifique à la maladie chez 2 864 patients dans cinq études, la survie générale à cinq ans chez 2 790 patients dans quatre études et le contrôle local à cinq ans chez 115 patients dans une étude.