...

Une étude canadienne prospective, menée auprès de femmes recrutées entre 1989 et 1996 après chirurgie de cancers du sein de stades I à III, s'est penchée sur la qualité de vie de ces survivantes au long cours. La comparaison s'est faite avec des femmes se présentant pour une mammographie de dépistage. Plusieurs types différents de questionnaires d'évaluation de la qualité de vie ont été utilisés. Un total de 285 patientes ont participé à cette évaluation au long cours (12,5 ans en moyenne), 161 d'entre elles ayant rempli tous les questionnaires qui leur avaient été soumis. Le régime de chimiothérapie le plus communément utilisé a été celui à base de cyclophosphamide, méthotrexate et 5-fluorouracile. On a noté une amélioration de la qualité de vie à un an, avec une poursuite de cette amélioration durant les années suivantes. Cette qualité de vie s'avère globalement comparable à celle des sujets témoins, à l'exception de deux domaines précis, à savoir la cognition et les problèmes financiers.