...

Jusqu'à présent, il était très difficile d'étudier efficacement la multiplication des cellules souches qui causent la leucémie, car, une fois qu'elles étaient à l'extérieur du corps, elles perdaient rapidement leur caractère de cellules souches cancéreuses. Pour franchir l'obstacle, les scientifiques de l'Université de Montréal ont réalisé des milliers de tests, tout en utilisant divers produits chimiques, sur des cellules souches leucémiques de patients souffrant de leucémie myéloïde aiguë, une des formes les plus agressives du cancer du sang. Ils avaient obtenu les cellules via la Banque de cellules leucémiques du Québec de l'Hôpital Maisonneuve-Rosemont. La capacité de cultiver des cellules souches leucémiques in vitro est une étape essentielle dans le développement de nouvelles thérapies contre le cancer du sang. Désormais, il sera en effet possible d'étudier les mécanismes moléculaires qui contrôlent le maintien et la prolifération de ces cellules, ainsi que la résistance aux médicaments anticancéreux. (référence : Nature Methods, 23 février 2014, doi:10.1038/nmeth.2847)