Dépistage du cancer du col de l'utérus : un algorithme serait le plus efficace

Dépistage du cancer du col de l'utérus : un algorithme serait le plus efficace

Des chercheurs américains ont mis au point un algorithme informatique capable d'analyser les images numériques du col de l'utérus et d'identifier les précancers nécessitant des soins médicaux avec plus de précision que les examens conventionnels. Cette approche basée sur l'intelligence artificielle pourrait révolutionner le dépistage du cancer du col utérin, en particulier dans les pays à faibles ressources.

NSCLC résistant au platine : l'avélumab n'est pas meilleur que le docétaxel, mais il est plus sûr

NSCLC résistant au platine : l'avélumab n'est pas meilleur que le docétaxel, mais il est plus sûr

Dans cette étude multicentrique (173 centres dans 31 pays), ouverte, randomisée, de phase 3, 792 patients souffrant d'un carcinome pulmonaire non à petites cellules de stade IIIB ou IV, récidivant après un traitement à base de platine, ont été randomisés vers un traitement par avélumab (10 mg/kg toutes les 2 semaines) ou par docétaxel (75 mg/m2 toutes les 3 semaines). 264 participants du groupe avélumab (n = 396) et 265 du groupe docétaxel (n = 396) avaient des tumeurs PD-L1-positives.

Radiothérapie et immunothérapie synergiques dans le NSCLC

Radiothérapie et immunothérapie synergiques dans le NSCLC

Traiter conjointement par radiothérapie et l'anti-CTLA-4 ipilimumab des patients atteints d'un cancer du poumon non à petites cellules (NSCLC) métastatique en échappement d'une première ligne de traitement permet une réponse objective chez 18 % des patients et une stabilisation des lésions chez 31 %, selon les résultats d'une étude pilote.

Maladies chroniques chez les survivants d'un cancer infantile

Maladies chroniques chez les survivants d'un cancer infantile

L'incidence des maladies chroniques de grade 3 à 5 est passée de 33,2% chez les personnes diagnostiquées dans la période 1970-1979 à 29,3% dans la période 1980-1989 et à 27,5% en 1990-1999. Des réductions au fil du temps ont été observées pour les endocrinopathies, les affections malignes secondaires, les troubles musculo-squelettiques et les troubles gastro-intestinaux.

Réponse pathologique complète et pronostic du cancer du sein

Réponse pathologique complète et pronostic du cancer du sein

Une réponse pathologique complète après une chimiothérapie néoadjuvante est associée à un risque de récurrence significativement inférieur et à une survie globale plus élevée chez les patientes atteintes d'un cancer du sein selon une méta-analyse des données de 52 essais cliniques.

Traitement local et qualité de vie chez les jeunes femmes atteintes d'un cancer du sein

Traitement local et qualité de vie chez les jeunes femmes atteintes d'un cancer du sein

Les femmes qui optent pour une chirurgie mammaire conservatrice au lieu d'une mastectomie ont une meilleure qualité de vie en ce qui concerne la satisfaction quant à leur poitrine et le bien-être psychosocial et sexuel par rapport à celles qui ont opté pour une mastectomie unilatérale ou bilatérale.

Radiothérapie ou chirurgie axillaire dans le cancer du sein au stade précoce. Suivi à 10 ans.

Radiothérapie ou chirurgie axillaire dans le cancer du sein au stade précoce. Suivi à 10 ans.

Les patientes atteintes d'un cancer du sein au stade précoce et qui présentent du tissu malin détecté lors d'une biopsie d'un ganglion sentinelle ont des taux de récidive et de survie comparables à 10 ans après radiothérapie axillaire ou dissection axillaire, selon les données de l'essai clinique randomisé de phase III AMAROS.

Nobel de médecine 2018: du banc d'essai au patient

Nobel de médecine 2018: du banc d'essai au patient

Dr Jacques Ninane - ... ou comment le système immunitaire peut être exploité pour attaquer les cellules tumorales et conduire à un traitement par un inhibiteur des points de contrôle immunitaire.

Rituximab plus Lenalidomide dans le lymphome folliculaire

Rituximab plus Lenalidomide dans le lymphome folliculaire

L'étude RELEVANCE apporte la première démonstration que le concept d'un traitement sans chimiothérapie mais réactivant le système immunitaire peut suffire dans le lymphome folliculaire en situation de forte masse tumorale.

Survie globale avec le durvalumab après une chimioradiothérapie dans le NSCLC

Survie globale avec le durvalumab après une chimioradiothérapie dans le NSCLC

L'essai de phase III PACIFIC a montré une amélioration significative de la survie globale - un critère d'évaluation principal - avec le durvalumab vs un placebo après chimioradiothérapie dans le cancer du poumon non à petites cellules de stade III non résécable.

Carcinome basocellulaire de la peau : récidive et résultats esthétiques

Carcinome basocellulaire de la peau : récidive et résultats esthétiques

Il existe des différences dans les taux de récidive et les résultats esthétiques rapportés par les patients suivant les traitements appliqués pour un carcinome basocellulaire cutané primitif. Les traitements chirurgicaux et la radiothérapie sont associés aux taux de récidive les plus bas. La thérapie photodynamique à l'acide aminolévulinique ou à l'acide méthylaminolévulinique est associée à de meilleurs résultats esthétiques.

Fonction ovarienne après un traitement pour lymphome de Hodgkin avancé

Fonction ovarienne après un traitement pour lymphome de Hodgkin avancé

Le rétablissement de la fonction ovarienne est influencé par l'âge et le type de traitement. La récupération de la fonction ovarienne est meilleure chez les patientes plus jeunes traitées par ABVD ou AVD. Elle est moindre chez les femmes traitées par BEACOPP.

In the pipeline

In the pipeline

Sous cette rubrique le BON veut vous informer des découvertes précliniques ou des débuts du développement d'une ou plusieurs molécules. Ou de leur fin. Ce sera peut-être l'oncologie ou l'hématologie de demain. Ou pas. Dans cette édition nous nous intéresserons en particulier à l'approbation de médicaments par la FDA et l'EMA pour l'Union Européenne.

Le cétuximab n'apporte pas de valeur ajoutée par rapport au cisplatine

Le cétuximab n'apporte pas de valeur ajoutée par rapport au cisplatine

Dans cette étude randomisée multicentrique (182 centres aux États-Unis), 849 patients souffrant d'un carcinome oropharyngé HPV-positif, histologiquement confirmé, ont été traités par radiothérapie plus cétuximab (n = 399) ou par radiothérapie plus cisplatine (n = 406).

Radiothérapie seulement pour les patients avec une faible charge métastasique

Radiothérapie seulement pour les patients avec une faible charge métastasique

Dans cette étude randomisée, contrôlée, ouverte, de phase 3, conduite dans 117 hôpitaux de Suisse et du Royaume-Uni, 2 013 patients souffrant d'un cancer prostatique métastasé nouvellement diagnostiqué, recevant un traitement standard classique par antiandrogènes, associés ou non à du docétaxel, ont été randomisés en 2 groupes : 1 032 patients ont été traités par radiothérapie, tandis que 1 029 autres patients servaient de groupe contrôle.

Les petits mensonges racontés en oncologie

Dr Jacques Ninane - Est-ce que vous mentez dans votre métier d'oncologue ? J'imagine votre réponse cinglante et indignée : " Moi mentir ? Bien sûr que non, c'est contraire à l'éthique médicale ! ". Peut-être qu'après mûre réflexion, votre réponse ressemblerait plus à : " Ça dépend de la définition du mot mensonge... "