...

Après avoir analysé les données d'une cohorte de 28 000 femmes ménopausées, toutes légèrement plus âgées que les autres au moment de leur première grossesse, les auteurs ont constaté qu'environ la moitié de ces femmes ont vécu jusqu'à l'âge de 90 ans. En outre, celles qui ont eu entre deux et quatre enfants sont restées en vie plus longtemps que celles qui n'en ont eu qu'un seul. Plus précisément, ils ont remarqué une hausse de 11% de longévité chez les femmes qui ont eu leur premier enfant après 25 ans.Les chercheurs ne connaissent pas la raison de cette longévité mais ils avancent tout de même plusieurs explications. Le fait de mener à terme plusieurs grossesses serait un signe de bonne santé. Avoir des enfants plus tard est aussi fréquent chez les femmes ayant fait le choix d'une carrière professionnelle, synonyme de meilleurs revenus, et donc d'un meilleur accès aux soins de santé.(référence : American Journal of Public Health, 17 novembre 2016, DOI : 10.2105/AJPH.2016.303503)