...

Se nettoyer régulièrement les oreilles à l'aide d'un coton tige afin d'enlever le cérumen est une vieille habitude qui a du plomb dans l'aile. Elle est en tout cas déconseillée par le corps médical et la terrible mésaventure que vient de connaître une Australienne de 37 ans constitue une nouvelle mise en garde.Identifiée uniquement sous le prénom de Jasmine, cette dame dont le témoignage a été largement relayé par la presse de son pays a souffert de perte auditive et d'un bruit exaspérant dans son oreille gauche pendant des années. (2) Comme elle entendait de moins en moins bien avec cette oreille et qu'elle avait des douleurs au crâne, elle a fini par consulter un ORL. Après un scanner, ce dernier lui a signifié qu'elle était atteinte de "surdité modérée à l'oreille gauche" à la suite d'une grave infection bactérienne lui ayant rongé une partie de l'os crânien derrière son oreille. L'infection, qui allait jusqu'à menacer sa vie, était due à des résidus de fibres de coton qui étaient restés bloqués dans l'oreille.Hospitalisée d'urgence, la trentenaire a passé cinq heures sur la table d'opération. "Les chirurgiens ont dû reconstruire mon conduit auditif et extraire le tissu infecté," a-t-elle raconté. Fort heureusement pour la trentenaire, tout s'est bien passé et elle va aujourd'hui beaucoup mieux, même si elle conserve encore une perte d'audition.Désormais, Jasmine s'efforce de mettre en garde les autres contre les dangers d'une utilisation abusive des cotons-tiges. Une utilisation inutile (au mieux), voire dangereuse, selon l'American Academy of otolaryngology-head and neck surgery qui déconseille fortement d'insérer quoi que ce soit dans les oreilles, y compris des cotons-tiges.En effet, l'utilisation d'un écouvillon pour nettoyer l'oreille peut être contre-productive et repousser le cérumen dans l'oreille, sans réellement l'enlever. De plus, des cotons-tiges ou d'autres outils peuvent provoquer une irritation, voire des lésions de l'oreille, comme une perforation du tympan ou une infection de l'oreille. Les spécialistes recommandent ainsi de ne nettoyer que le bord extérieur du pavillon, sans rien enfoncer dans le conduit auditif.Outre toutes les misères déjà invoquées, ajoutons que le coton-tige est, en outre, non-recyclable et polluant pour l'environnement. Autant d'arguments pour rejeter cet accessoire de toilette. (références :(1) BMJ Case Reports, 6 mars 2019, doi : 10.1136/bcr-2018-227971,(2) Live Science, 16 août 2019,(3) OTO Journal, 3 janvier 2017, doi : 10.1177/0194599816680327)https://casereports.bmj.com/content/12/3/e227971https://www.livescience.com/cotton-swab-ear-skull-infection.htmlhttps://journals.sagepub.com/doi/full/10.1177/0194599816680327