...

Ce peptide a la faculté d'éliminer les cellules sénescentes ou dormantes, c'est-à-dire des cellules vieillies qui ne se divisent plus et qui échappent ainsi à l'apoptose (processus de mort cellulaire), continuant à vivre pendant de longues périodes de temps, tout en altérant la fonction tissulaire et en contribuant aussi au développement de certaines maladies, comme les maladies cardio-vasculaires, l'arthrite, et le diabète.Le fait d'éliminer les cellules sénescentes, tout en épargnant celles qui sont saines, serait donc bénéfique pour l'organisme. Plus précisément, cette recherche montre que FOXO4-DRI est capable de restaurer l'homéostasie au sein des tissus biologiques. Les auteurs pointent que la molécule pourrait être utile dans les cas de personnes ayant subi des traitements médicaux qui ont altéré leur homéostasie, comme une chimiothérapie, ou tout simplement dans les cas classiques de vieillissement cellulaire.Ces résultats font évidemment naître l'espoir d'une future thérapie qui permettrait à l'être humain de contrecarrer certains des effets du vieillissement. (référence : Cell, 23 mars 2017, DOI : 10.1016/j.cell.2017.02.031)