...

Raconté l'histoire de la power pop, depuis ses origines, avec les Easybeats australiens notamment qui devinrent les managers d' ACDC, en passant par the Knacks, The Romantics, the Lemonheads ou Weezer, ne pouvait être l'oeuvre que d'un ancien disquaire, Christophe Brault, devenu conférencier rock s'il vous plaît, un Breton qui travailla notamment comme animateur sur France Bleu Armorique.Car à côté des Cars, de Blondie des Go-Go's ou de Teenage Fan Club (tous héritiers des The Kinks, The Who ou The Beatles bien entendu...), ce barde, dont la muse n'est pas le bignou mais ce landerneau d'artistes, rend grâce à Big Star, Squeeze, Cheap Trick, Nick Lowe ou aux Flamin'Groovies, et surtout remet au jour des pépites oubliées comme les Travoltas, Kurt Baker, Utopia, the Wigs, The Bongo's ou Bram Tchaikovsky (l'ancien chanter des Motors) ! Notre préféré, question nom en tout cas, étant le groupe espagnol en activité depuis 15 ans, Suzy y los Quattro.Dommage dès lors que Suzy Quatro n'y figure pas. Sans doute, Christophe Brault se la garde-t-il pour son anthologie consacrée au glam-rock...