...

Deux ans exactement aujourd'hui depuis qu'un incendie a en partie détruit Notre-Dame de Paris, l'un des symboles avec la tour Eiffel (il l'était avant son apparition) de la désormais Ville lumière. Un bâtiment emblématique d'un Paris dont l'une des transformations architecturales les plus visibles encore aujourd'hui au cours de son histoire fut sans doute la période gothique: outre cette cathédrale, d'autres édifices religieux comme la pionnière abbatiale Saint-Denis, mais aussi la Sainte Chapelle de Saint-Louis qui alliait le politique au religieux, témoignent toujours de la place prépondérante qu'occupera Paris en tant que capitale entre autres artistique à partir du 13e siècle. Cette somme, sorte de cathédrale livresque, fruit du compagnonnage de trois auteurs-bâtisseurs (Dany Sandron ancien conservateur du musée de Cluny, Philippe Plagnieux professeur d'histoire médiévale à la Sorbonne, et Denis Hayot, docteur en histoire de l'art et spécialiste de la modélisation 3 D démontre au travers de plans, de peinture, de photographies et de modélisations en effet, que le gothique parisien ne fut pas que religieux. En témoignaient d'ailleurs des bâtiments militaires aujourd'hui disparus comme la forteresse du Louvre voulu par Philippe Auguste, l'enceinte de Charles V dont faisait partie à l 'origine la Bastille, ou encore les hôtels particuliers de Sens ou de Cluny, désormais musée du Moyen Âge justement. Décrivant ce qui était à l'époque la ville la plus peuplée d'Europe, l'ouvrage met au jour si l'on peut dire tout un patrimoine enfoui: celui des caves, gardiennes invisibles, mais encore bien présentes de ce passé gothique à Paris. Mêlant à la fois architecture religieuse (la cité comptait plus de cent clochers), militaire, et civile, ce Paris gothique se révèle un triptyque cohérent et précis jusque dans les moindres détails. Bref, un très beau tableau gothique pour... un "pari" très réussi.