...

Place aux disparus, le plus récent d'abord, Michel Piccoli, lequel en 2003 lisait tellement merveilleusement (il adorait les lectures : souvenir de lui et Dominique Blanc lisant René Char au National) Les Essais de Montaigne que son interprétation reçu le prix de l'Académie Charles Cros. Autre disparu : Michel Butor, lequel s'entretenait avec Lucien Giraudo de l'histoire de la littérature, de Chrétien de Troyes à Céline, de La Fontaine à Artaud. Plus précis, celle du début du 20e siècle est analysée, tant dans le roman, le théâtre ou la poésie au travers de Giono, Colette, Valéry ou Eluard par Alain Viala au gré d'un cours rythmé des interprétations de textes de Daniel Mesguich, brillant comédien, heureusement encore parmi nous.