...

L'institution hennuyère renforce donc un réseau officiellement lancé par Epicura, le CHR Haute Senne et le CHwapi en avril dernier. " Le CHM s'inscrit parfaitement dans la dynamique du réseau et partage ses valeurs socles que sont l'accessibilité, le pluralisme et la qualité. Résolument centrée sur le patient, cette collaboration interhospitalière locorégionale a également pour ambition de coordonner ses activités hospitalières dans un bassin de soins de 618.000 habitants. Pour y parvenir, ses partenaires ont défini un mode de gouvernance établissant des règles décisionnelles claires et respectueuses. Son positionnement, sa grande complémentarité et son potentiel de développement en font un acteur incontournable dont le projet médical commun répondra aux besoins de santé publique de sa population. La signature du protocole d'accord, incluant le Centre hospitalier de Mouscron, est une étape décisive dans la concrétisation du réseau Phare, une palette de compétences au service de votre santé ", communique l'hôpital.En avril dernier, le CHM n'avait pas encore choisi le réseau vers lequel il voulait se rattacher. Le 11 octobre, nous présentions dans le jdM une carte des réseaux locorégionaux wallons réalisée par Unessa et Antares Consulting. Dans cette étude prospective, le CHM faisait déjà partie du réseau Phare.Une certitude, les hôpitaux du réseau Phare ont une longueur d'avance sur de nombreuses autres institutions de soins francophones, entre autres celles de Liège et de Verviers, qui doivent encore finaliser leurs futures alliances en tenant compte de la volonté des politiciens locaux (lire en page 17).