...

Une analyse de type rétrospective réalisée à partir des données de 143,7 millions d'Européens âgés de 20 à 49 ans et issus de vingt pays de la Communauté montre une inquiétante augmentation des cancers colorectaux chez les sujets jeunes. En effet, on passe de 0,8 cancers pour 100.000 personnes en 1990 à 2,3 pour 100.000 personnes en 2016 au sein du groupe des 20-29 ans soit une augmentation d'incidence annuelle du cancer colorectal à un taux de 3,5%. Pas mieux pour les groupes des 30-39 ans puisque l'incidence annuelle augmente de 4,9% entre 2005 et 2016. Enfin, on retrouve une incidence stable et nette plus basse dans la tranche d'âge de 40 à 49 ans avec une augmentation de l'incidence de l'ordre de 1,6% par an entre 2004 et 2016.Par contre, bonne nouvelle concernant la mortalité par cancer colorectal. On constate en effet une diminution de 1,1% par an de la mortalité entre 1990 et 2016 pour le groupe des 30-39 ans ainsi qu'une diminution de 2,4% par an pour les 40-49 entre 1990 et 2009. Pour les investigateurs cette amélioration des chiffres de la mortalité est à mettre au compte des vastes campagnes de sensibilisation, du dépistage simplifié et techniquement plus efficace ainsi que de l'amélioration des traitements tant chirurgicaux que médicamenteux. Par contre, le constat d'une importante augmentation de l'incidence du cancer colorectal dans les groupes les plus jeunes nécessite une révision de la prise en charge du dépistage pour freiner cette tendance haussière.