...

Un seul grand espace, qui ressemble à une salle d'examen d'entrée de médecine au Heysel tout proche: alignées en rang et respectant la distanciation sociale, cent chaises sont ainsi disposées. Chacune, en attente d'un occupant fantomatique, est dotée d'un cartel et d'un petit résumé de son histoire. Chacune d'elle fait partie d'un segment de l'exposition désigné par une petite boule de couleur qui en effet désigne - et pas "design" - cinq thématiques: l'usage, l'innovation, la production, l'expérience ou la valeur iconique. Rien n'oblige le visiteur à choisir cette option, lequel peut lui préférer la déambulation, genre... chaise musicale entre la N° 18 d'August Thonet en 1876 qui marque l'industrialisation de la chaise, en passant ensuite à la Tulip Chair en plastique de Eero Saarinen, pour finir sur la Rag Chair de Tejo Remy en 2014, faite de chiffons et qui se veut durable. Mais cette promenade dans l'histoire de la bien "séance" peut prendre donc un tour thématique: la chaise Persona créée en 1979 par Mario Bellini reflète le dynamisme de la position assise dans les temps modernes, au contraire de la chaise longue LC4 multi-usage conçue en 1928 par Charlotte Perriand et les deux frères Jeanneret. L'innovation met en exergue l'irruption de l'acier dans la S33 de Mart Stam qui voit disparaître dans un pied de nez à la gravité, les pieds postérieurs du meuble, voire celle du polyuréthane expansé dans la chaise longue Alvar, signée Giuseppe Raimondi. L'irruption du plastique symbolise entre autres la thématique de la production avec la Lar des frères Eames en 1949 ou la 4870 d'Anna Castelli Ferrieri pour Kartell en 85. Cette section "Production" est aussi l'occasion de découvrir des séries limitées comme la Barcelona de Mies van der Rohe (1929) dorénavant produite à grande échelle... mais toujours sous forme de chaise par Knoll. L'expérience permet de découvrir une selle de vélo détournée par les frères Castiglioni ( Stella), une structure de métal Pylon signée Tom Dixon et qui en effet à des allures de pylône électrique ou un pouf gonflable UP3 oeuvre de Gaetano Pesce,mais également un fauteuil roulant sportif pour handicapé ( Worldmade Sport Wheelchair), oeuvre collective, ou la chaise toujours sur roues Rietveld de Laura lima, un hommage au designer du mouvement De Stijl. Enfin parmi les oeuvres iconiques l'on trouve notamment le fameux Blow, premier fauteuil gonflable, sujet d'une scène d'anthologie dans le film Le cerveau. Pas beaucoup de Belges parmi les 100 élus, mis à part Maarten van Severen avec la 03. Mais l'on en trouve, mis en exergue à l'occasion de "Chaise..." dans l'expo "Design belge", laquelle met notamment en valeur la chaise de Renaat Braem, datant des années 50, et le fauteuil du hall d'accueil de l'aéroport de Bruxelles National en 58 par Alfred Hendrickx. L'expo se prolonge également par la mise en lumière dans The Plastic Design Collection et les réserves d'objets dont la thématique fait le... siège. Réalisée en collaboration avec le Design Museum de Londres (qui prête notamment la fameuse Tea room chair d'un Art nouveau élancé signée de McIntosh) ainsi que la Galila's collection de Bruxelles, cette exposition ne manque pas d'assise à défaut de casser des barreaux... de chaise.