...

"La SSMG est reconnaissante de ce titre qui entérine également la bonne gestion de l'association, sa vitalité, ses projets d'avenir. Elle l'affichera désormais avec fierté dans son nouveau logo ", commente l'association présidée par le Dr Thomas Orban.La société rappelle que tout a commencé en 1968 lorsque quelques médecins généralistes décidèrent de prendre en main leur enseignement continu et créèrent la Société scientifique de médecine générale, plus connue aujourd'hui sous son acronyme SSMG. L'amélioration permanente de la qualité de la médecine générale à travers la formation médicale continue et la délivrance d'informations scientifiques validées est son objectif." Dans la continuité des actions menées pour remplir cette ambition, la SSMG a créé en 2010 deux pôles d'excellence : l'un dédié à l'enseignement et la formation continue des médecins généralistes, l'autre à la recherche. Le pôle " Enseignement " comptabilise près de 1.000 formations organisées chaque année. Pour n'en citer que quelques-unes dont le succès atteste de l'intérêt des médecins généralistes, évoquons les cours d'échographie clinique en médecine générale, les cours de sémiologie, etc... Enfin, afin de faciliter l'accès des médecins aux formations, la SSMG développe également des modules d'e-learning. En dehors de la formation et de l'information scientifique des médecins généralistes, la SSMG s'est ouverte aux patients en mettant à leur disposition des informations scientifiquement validées par des généralistes, à travers son site mongeneraliste.be ", communique l'association. " Le pôle " Recherche ", quant à lui, dispose d'une équipe de chercheurs affectés à des recherches spécifiques telles que la compliance, l'obésité, la ménopause... Ces recherches sont financées grâce aux cotisations des médecins généralistes, membres GOLD, qui paient une cotisation majorée et permettent ainsi d'assurer l'indépendance de la recherche au sein de la SSMG. "La société a mis au fil des années sur pied une quinzaine de " cellules spécifiques ", groupes de travail constitués de médecins généralistes désireux d'investir une thématique qui les intéresse particulièrement. L'objectif de ces cellules est de présenter aux médecins généralistes une synthèse pointue des dernières avancées du domaine traité. Par exemple : " Santé et sexualité ", " Santé et bien-être au travail ", " Personnes âgées ", " Échographie en médecine générale ", " Alcool ", " Violences ".En 2009, la SSMG a créé la SSM-J, la petite soeur de la SSMG destinée aux jeunes médecins généralistes. Outre ses autres activités, cette structure co-organise depuis des années le Prix du Généraliste avec le journal du Médecin.Depuis 2018, la SSMG est membre du Collège de médecine générale francophone de Belgique (CMG) dont l'objectif est de fédérer les acteurs de la médecine générale et promouvoir les intérêts de la médecine générale auprès des pouvoirs publics, du grand public et des médias.