Tout sur Jane Armitage

Grâce à l'utilisation d'un plan factoriel 2 x 2, l'étude randomisée contrôlée ASCEND a permis d'étudier simultanément l'influence de l'aspirine et des acides gras oméga 3 sur la santé cardiovasculaire de 15480 diabétiques (âge moyen 63 ans, 63% d'hommes, type 2 dans 94 % des cas, ancienneté moyenne 7 ans, HbA1c 7,2%) et sans pathologie cardio-vasculaire initiale.

Le bénéfice de l'acide acétylsalicylique dans la prévention secondaire des affections cardiovasculaires étant bien établi, pourquoi ne pas l'utiliser en prévention primaire chez les patients à haut risque ?