Tout sur Jane Armitage

Diabète, aspirine et acides gras oméga-3

Grâce à l'utilisation d'un plan factoriel 2 x 2, l'étude randomisée contrôlée ASCEND a permis d'étudier simultanément l'influence de l'aspirine et des acides gras oméga 3 sur la santé cardiovasculaire de 15480 diabétiques (âge moyen 63 ans, 63% d'hommes, type 2 dans 94 % des cas, ancienneté moyenne 7 ans, HbA1c 7,2%) et sans pathologie cardio-vasculaire initiale.

Une fausse bonne idée

Le bénéfice de l'acide acétylsalicylique dans la prévention secondaire des affections cardiovasculaires étant bien établi, pourquoi ne pas l'utiliser en prévention primaire chez les patients à haut risque ?