Tout sur HR

Certaines données ayant impliqué une déficience en vitamine D dans le pronostic des maladies hépatiques chroniques, une équipe canadienne s'est intéressée au cas particulier de l'hépatite auto-immune.

Il existe un certain degré d'activation de la thrombine chez les coronariens en insuffisance cardiaque, ce qui peut favoriser les événements thromboemboliques, mais également contribuer au terrain inflammatoire, participer au dysfonctionnement endothélial et ainsi favoriser la progression de l'insuffisance cardiaque.

L'étude DECLARE TIMI 58 prouve la sécurité cardiovasculaire de la dapagliflozine, un inhibiteur du cotransporteur sodium glucose de type 2, mais pas que ...

L'étude ROBERT a été mise sur pied pour examiner les effets anti-inflammatoires du roflumilast, un inhibiteur de la phosphodiestérase-4 (PDE-4), sur la muqueuse bronchique de patients souffrant de BPCO modérée à sévère et de bronchite chronique.

Tant les LABA que les LAMA sont recommandés pour le traitement initial des BPCO*. Toutefois, les LABA ne sont pratiquement disponibles que combinés avec un ICS. Les auteurs ont dès lors comparé les LABA + ICS avec les LAMA en tant que traitement initial en pratique quotidienne, en fonction de l'éosinophilie sanguine.

Les dosages de la troponine ont presque fait ranger aux oubliettes la classique douleur médiothoracique intense avec oppression et sensation de mort imminente qui signait le diagnostic d'infarctus du myocarde et il est désormais connu que bon nombre d'infarctus sont en réalité silencieux. Il s'agit même de la forme la plus fréquemment rencontrée chez les sujets âgés. Mais attention, silencieux ne veut pas dire sans danger.

La chirurgie de l'obésité a fait ses preuves en termes de contrôle du poids et d'amélioration de diverses anomalies dans le domaine du métabolisme glucidique et de la pression artérielle. Les effets sur les événements cardio et cérébro-vasculaires sont en revanche nettement moins documentés.

Selon une étude danoise, il serait bon d'interroger les femmes sur leurs antécédents de pré-éclampsie afin d'identifier celles qui sont les plus à risque de démence vasculaire. Le risque est en effet plus que triplé quand elles ont subi cette pathologie de la grossesse.

Une bronchiolite peut se manifester sous plusieurs formes. Qu'en est-il de l'association avec l'allergie/les biomarqueurs inflammatoires, le microbiote rhinopharyngé et l'apparition de wheezing récidivant à l'âge de 3 ans ?

Quelques études ont semé le trouble dans les esprits des diabétologues et des patients en montrant que les agonistes des récepteurs du GLP-1 étaient susceptibles initialement d'aggraver une rétinopathie préesxistante et à long terme d'augmenter le risque de survenue de cette redoutable complication.

Plusieurs études ont démontré l'impact bénéfique de l'administration de statines en prévention secondaire des MCV chez les adultes y compris chez les sujets âgés de 75 ans et plus. Pour la prévention primaire en revanche, les résultats concernent globalement les personnes âgées de 65 ans et plus.

La double anti-agrégation plaquettaire par aspirine et inhibiteur P2Y12 est recommandée chez les patients faisant un infarctus du myocarde avec surélévation de ST, mais quand faut-il la débuter ?

Grâce à l'utilisation d'un plan factoriel 2 x 2, l'étude randomisée contrôlée ASCEND a permis d'étudier simultanément l'influence de l'aspirine et des acides gras oméga 3 sur la santé cardiovasculaire de 15480 diabétiques (âge moyen 63 ans, 63% d'hommes, type 2 dans 94 % des cas, ancienneté moyenne 7 ans, HbA1c 7,2%) et sans pathologie cardio-vasculaire initiale.

L'étude VERDICT a comparé une stratégie de prise en charge rapide ou différée en cas de syndrome coronarien aigu sans sus-dénivellation de ST et avec modifications ischémiques de l'ECG ou élévation des biomarqueurs.

Cette étude de prévention primaire par aspirine menée dans 7 pays a enrôlé plus de 12.500 sujets à risque cardio-vasculaire modéré (pas d'antécédent cardio-vasculaire, pas de diabète, et risque cardio-vasculaire à 10 ans de 20 à 30 %).