Tout sur Glutathione S-transferase

L'étude australienne MACS (Melbourne Atopy Cohort Study) qui a suivi 620 enfants jusqu'à l'âge de 18 ans montre que ceux traités par du paracétamol au cours des deux premières années de leur existence présentent un risque plus élevé de développer une pathologie asthmatique à l'adolescence. Attention, comme le souligne Ms Xin Dai, venue présenter les résultats à Paris, cette étude met à jour un simple lien entre paracétamol durant la petite enfance et asthme à l'âge adulte et certainement pas de causalité.