Selon une étude allemande, rien ne vaut des espaces naturels avec des espèces variées de plantes et d'oiseaux pour notre santé mentale. Les chercheurs ont également établi un lien indirect entre la biodiversité et la santé physique dans la mesure où le fait d'avoir des espaces plus verts à côté de chez soi encourage à faire de l'exercice.

Selon une étude observationnelle, une exposition accrue au soleil - en particulier aux UVA - serait associée à de plus faibles chances de décéder de la Covid-19. La libération d'oxyde nitrique par la peau lors d'une telle exposition pourrait être une explication.

D'après une très large étude américaine, l'inactivité physique est significativement liée à un risque accru d'hospitalisations, de transferts en soins intensifs et de décès chez les patients atteints de Covid-19. Seuls l'âge avancé et des antécédents de transplantation d'organe pèseraient davantage.

Une étude suédoise démontre qu'environ 1,5 milliard de personnes dans le monde seraient naturellement plus résistantes au froid grâce à l'absence de la protéine α-actinine-3 dans leurs fibres musculaires à contraction rapide. Ces personnes seraient également moins douées pour les sports qui nécessitent force et explosivité.

Longtemps considérées comme étant un symptôme d'infection à la Covid-19, les lésions violacées sur les orteils et les pieds de patients, surnommées "?orteils Covid?", seraient en réalité le signe d'une réaction immunitaire naturelle contre le virus dont bénéficieraient un très petit nombre de personnes.

Des chercheurs ont utilisé avec succès une technique récente d'édition de base d'ADN pour prolonger la durée de vie de souris conçues avec la variation génétique associée à la progéria, une maladie génétique rare qui provoque un vieillissement prématuré extrême chez les enfants.

Selon une étude chinoise, les enfants et les adolescents sont moins sensibles à l'infection par le SRAS-CoV-2 mais, une fois qu'ils sont infectés, ils sont plus contagieux que les adultes. Un résultat qui interroge sur l'opportunité vaccinale des enfants.

Quatre mois après l'infection par le SRAS CoV-2, la forme sévère à critique de la Covid-19 est associé à des anomalies fonctionnelles et radiologiques significatives, potentiellement dues à une maladie parenchymateuse des petites voies aériennes et des poumons. Cela peut entraîner des séquelles durables sur l'absorption d'oxygène par les poumons. D'où la nécessité d'un suivi systématique à long terme de ces patients-là.

L'analyse des données issues de la cohorte NutriNet-Santé révèle que les consommateurs les plus adeptes du " bio " pour leur assiette ont un risque diminué de plus d'un tiers de contracter un diabète de type 2 par rapport aux personnes qui consomment le moins souvent des produits biologiques.

Selon une recherche préliminaire, présentée aux sessions scientifiques 2020 de l'American Heart Association, les personnes qui consomment du piment rouge sont susceptibles de vivre plus longtemps que les autres. Elles ont également un risque considérablement réduit de mourir d'une maladie cardiovasculaire ou d'un cancer.

Les traitements symptomatiques de la migraine ne suffisent pas toujours. Quand les patients n'y repondent pas ou face a des formes refractaires OU particulieres, la strategie therapeutique merite etre revue.