...

La valeur seuil utilisée aujourd'hui pour indiquer une sensibilisation est de 0,35 kUA/l. Sa pertinence clinique est limitée et il y a peu de concordance avec les tests épicutanés. Les tests les plus récents ont désormais une limite de détection plus basse, soit 0,1 kUA/l. Des chercheurs ont à présent étudié les valeurs d'IgE pour les acariens, les poils de chat et de chien, les herbacées et le pollen de bouleau chez 835 participants âgés de 6 ans, dans le cadre des Copenhagen Prospective Studies on Asthma in Childhood. À cette fin, ils ont examiné les valeurs moyennes des IgE chez des enfants souffrant ou non de rhinite allergique.La valeur moyenne des IgE était de 0,14 kUA/l pour les acariens, 0,06 kUA/l pour les poils de chat, 0,007 kUA/l pour les poils de chien, 0,33 kUA/l pour les herbacées et 0,20 kUA/l pour le bouleau. Chez les enfants atteints de rhinite allergique, la valeur moyenne des IgE était de 6,29 kUA/l pour les acariens, 1,41 kUA/l pour les poils de chat, 5,73 kUA/l pour les poils de chien, 2,43 kUA/l pour les herbacées et 1,97 kUA/l pour le bouleau. Toutefois, il y avait des chevauchements entre les enfants symptomatiques et asymptomatiques, et certains enfants indemnes de rhinite allergique avaient également des valeurs d'IgE élevées. Les auteurs concluent qu'il est nécessaire de revoir les valeurs seuils.Pour ce faire, il conviendrait d'étudier les valeurs des IgE dans un grand groupe de patients chez qui on a posé un diagnostic clair de rhinite allergique. Cela permettrait d'évaluer des valeurs seuils cliniquement significatives, basées à la fois sur les valeurs d'IgE spécifiques et sur un diagnostic de rhinite allergique.Source : Malby Schoos AM et al. Allergen specificity in specific IgE cutoff. Published online 18 May 2020. JAMA Pediatr: doi:10.1001/jamapediatrics.2020.0944