...

La Cardiovascular Injury due to Tobacco Study (CITU) a étudié la fonction vasculaire de personnes atteintes d'une maladie cardiovasculaire connue ou présentant des facteurs de risque, incluant 94 non-fumeurs, 285 fumeurs de cigarettes ordinaires, 36 fumeurs de cigarettes électroniques et 52 fumeurs de cigarettes ordinaires et de cigarettes électroniques. Les fumeurs de cigarettes présentaient un indice d'augmentation plus élevé que les non-fumeurs (129,8 +- 1,5 contre 118,8 +- 2,7, p = 0,003).L'indice d'augmentation, une mesure de la rigidité artérielle, était similaire chez les fumeurs de cigarettes, les fumeurs de cigarettes électroniques et les fumeurs à la fois de cigarettes et de cigarettes électroniques. L'utilisation de cigarettes électroniques ne semble donc pas être associée à une réduction de l'impact sur la rigidité artérielle. La production stimulée d'oxyde d'azote dans les cellules endothéliales prélevées chez les participants à l'étude était réduite chez les fumeurs de cigarettes et chez les fumeurs de cigarettes électroniques, ce qui indique une dysfonction endothéliale. Les auteurs ont conclu que leur étude indique que l'utilisation de cigarettes électroniques n'est pas associée à un profil vasculaire plus favorable. Des études longitudinales sont nécessaires à l'avenir afin d'examiner les risques de l'utilisation de longue durée de cigarettes électroniques sur le long terme.Source :Fetterman JL et al. Alterations in vascular function associated with the use of combustible and electronic cigarettes. Published online 29 April 2020. JAHA 9(9): https://doi.org/10.1161/JAHA.119.014570