...

La population de l'étude se composait d'adultes comptabilisant ≥ 1 hospitalisation pour pneumonie. Les risques cumulés de mortalité toutes causes confondues et de réhospitalisation toutes causes confondues ont été évalués pour la population totale, mais aussi en fonction de l'âge et du profil de comorbidité (bonne santé, risque majoré, haut risque). Au total, la population de l'étude comptait 37.006 patients, représentant 38.809 hospitalisations pour pneumonie. L'âge moyen était de 71 ans, 51 % des sujets étaient des femmes, 33 % présentaient un risque majoré et 55 % étaient à haut risque. La mortalité était de 3,5 % à l'hôpital, de 8,2 % entre l'admission et 30 jours après la sortie et de 17,7 % entre l'admission et 360 jours après la sortie. Pour ce qui est des réhospitalisations, 12,5 % des patients étaient réadmis dans les 30 jours suivant leur sortie et 42,3 %, dans les 360 jours suivant leur sortie. Le risque de décès augmentait avec l'âge et la sévérité du profil de comorbidité. Le risque de réhospitalisation était maximum chez les personnes âgées de 65 à 74 ans et chez les sujets à haut risque.Les auteurs concluent que la mortalité toutes causes confondues était considérable jusqu'à 1 an après une hospitalisation pour pneumonie, et qu'elle augmentait avec l'âge et l'aggravation du profil de comorbidité. Les taux de réhospitalisation et de mortalité étaient plus élevés à tous les âges dans les sous-groupes exposés à un risque majoré et dans les sous-groupes à haut risque. Selon les auteurs, les efforts de prévention de la pneumonie et/ou des modifications physiopathologiques associées, surtout chez les personnes à comorbidités, ont le potentiel de réduire la morbidité et la mortalité.Source :Averin A, Shaff M, Weycker D, Lonshteyn A, Sato R, Pelton SI. Mortality and readmission in the year following hospitalization for pneumonia among US adults. Respir Med. 2021 Aug-Sep;185:106476. doi: 10.1016/j.rmed.2021.106476