...

La mutation F508 du gène codant pour la protéine régulatrice de la perméabilité transmembranaire (CFTR) est la mutation la plus fréquente, à la base de la fibrose kystique. La trithérapie consistait en une combinaison de deux correcteurs de la protéine CFTR (elexacaftor, tezacaftor) et d'un potentiateur de la protéine CFTR (ivacaftor). Dans la première étude, 403 patients présentant une seule mutation F508, qui n'avaient pas répondu à d'autres traitements ciblés sur le CFTR, ont été randomisés pour recevoir elexacaftor-tezacaftor-ivacaftor ou un placebo pendant 24 semaines. Le critère d'évaluation primaire était la modification absolue par rapport au départ du pourcentage du VEMS prédit à la semaine 4. Le traitement par elexacaftor-tezacaftor-ivacaftor a entraîné une augmentation du VEMS prédit (13,8 % plus élevé après 4 semaines) et une réduction du nombre d'exacerbations pulmonaires de 63 %. Dans la deuxième étude, 107 patients présentant deux mutations F508 identiques ont été randomisés pour recevoir elexacaftor-tezacaftor-ivacaftor ou tezacaftor/ivacaftor. Le traitement par elexacaftor-tezacaftor-ivacaftor a entraîné une augmentation du VEMS prédit (10 % plus élevé après 4 semaines). Le profil de sécurité était acceptable dans les deux études ; les effets indésirables étaient généralement légers à modérés. La combinaison elexacaftor-tezacaftor-ivacaftor a été approuvée par la FDA le 21 octobre 2019, le nom commercial étant Trikafta®. Une demande d'autorisation de mise sur le marché en Europe est actuellement en cours auprès de l'Agence européenne des médicaments (EMA).Source :