...

En raison des activités de santé publique liées au COVID-19, la surveillance et la notification ont démarré plus lentement, mais les choses se sont progressivement améliorées. Il est frappant de constater que les mesures COVID-19, incluant les restrictions de voyage, le port du masque et la distanciation sociale, ont contribué à réduire l'activité grippale dans la plupart des pays. De ce fait, il y a eu moins de données disponibles pour la caractérisation des souches en circulation, par rapport aux années précédentes. Le pourcentage de positivité pour le virus influenza dans les échantillons examinés était inférieur à 0,2 %, contre 17 % en moyenne au cours des trois saisons précédentes. L'influenza A était minoritaire par rapport à l'influenza B. Dans la plupart des pays, les sous-types H1N1 et H3N2 ont été détectés. Pour l'influenza B, presque tous les virus appartenaient à la lignée B/Victoria ; le nombre d'infections rapportées avec la lignée B/Yamagata était très faible. Pour la composition du vaccin antigrippal pour la saison 2021/2022, il est recommandé d'utiliser des souches H1N1 et H3N2 différentes de celles de la saison 2020/2021. La souche H1N1 recommandée faisait déjà partie du vaccin pour l'hémisphère sud en 2021. Pour les souches B, il n'y a pas de changement. Pour les vaccins antigrippaux produits à base d'oeufs, la composition recommandée est une souche de type A/Victoria/2570/2019 (H1N1)pdm09, une souche de type A/Cambodia/e0826360/2020 (H3N2), une souche de type B/Washington/02/2019 (B/Victoria) et une souche de type B/Phuket/3073/2013 (B/Yamagata).Source : https://www.who.int/influenza/vaccines/virus/recommendations/2021-22_north/en/